Guillaume Charmes, meilleur développeur du monde

Share Button

Son prestige

“MDM”, acronyme pour Meilleur Développeur du Monde, est le surnom que les ingénieurs de la Silicon Valley donnent à Guillaume Charmes. Il a d’ailleurs confirmé son titre l’année dernière en remportant le titre de Meilleur Développeur du Monde décerné par while42.

image

Son travail à Docker

Au jour le jour, Guillaume travaille pour Docker, à San Francisco. À seulement 24 ans, il est lead développer sur le produit écrit en Go, langage qu’il utilise et affectionne depuis sa sortie en 2009. Docker est une technologie de containers : "comparé à la virtualisation où c’est de l’émulation, Docker isole au niveau du kernel”. Guillaume est très reconnaissant envers EPITECH, l’école avec laquelle il a obtenu son master en informatique, de lui avoir enseigné des notions d’informatique si bas niveau qui lui permettent aujourd’hui de travailler sur Docker. Il explique “qu’à l’époque, il ne voyait pas forcément l’intérêt puisque qu’aujourd’hui tout le monde développe avec des languages de haut niveau, mais qu’aujourd’hui cette connaissance lui est absolument nécessaire”.

Après 1 an d’existence, Docker est devenu la technologie à la mode dans le monde de la tech, avec prêt de 400 contributeurs au projet sur GitHub et une communauté grandissante de façon exponentielle avec plus de 70 chapitres dans le monde. Guillaume nous explique fièrement que leur record est à 10 meetups Docker organisés dans une même journée à travers le monde.

Pourquoi San Francisco?

Guillaume est venu à San Francisco pour “la sphère technologique”, qui est pour lui une des clés pour la réalisation de Docker. Il apprécie le style de vie : météo agréable, les sanfranciscains sont ouverts et gentils. Il apprécie également le fait que San Francisco est une ville remplie d’entrepreneurs “qui veulent aller de l’avant”. Il a d’ailleurs participé au développement de HNWatcher, l’équivalent de Google Alert pour HackerNews.

Un conseil?

“Voyagez!”. Il considère important de voir et comprendre comment la vie s’organiser ailleurs, “comment les gens pensent et travaillent”. Pour lui c’est une source d’inspiration qui lui permet de garder sa curiosité en éveil et de rester au top sur les technologies de demain.

Qui interviewer ?

Guillaume nous recommande d’interviewer Jérôme Petazzoni qui est selon lui le coeur de Dotcloud, le meilleur Ops qu’il connaisse et “une source inépuisable d’information”.

Pour contacter Guillaume: LinkedIn, Twitter

Share Button