Marketing pour développeurs – Partie 2

Share Button

Cet article fait suite à la présentation « Marketing for Hackers » à l’école 42 en décembre dernier. Il s’adresse avant tout aux profils techniques voulant lancer un produit technique avec peu de moyens financiers, mais les conseils restent les mêmes pour tout autre profil.

Il sera publié en plusieurs parties dont voici la deuxième. Si vous l’avez loupée, commencez par la première!

image

Toujours tout mesurer

Ne pensez pas que votre nouvelle fonctionnalité marche bien et que les utilisateurs en sont contents. Prouvez-le avec des chiffres et/ou des sondages. Tant qu’il n’y a pas de chiffres à l’appui, partez du principe que vous ne savez rien. Bien mesurer et comprendre les comportements des utilisateurs face à un produit, site web, application ou campagne conduit à de bonnes et mauvaises surprises. Ce qui vous semble naturel ne l’est pas forcément pour vos utilisateurs.

image

Il faut donc toujours tout mesurer. Même ce qui ne vous sert pas aujourd’hui vous servira peut-être demain. Intégrer le tracking à la roadmap produit est très important. Mesurez l’impact de tout changement, toute nouvelle fonctionnalité, toute nouvelle image ajoutée sur le site…

Plus particulièrement pour le Marketing, toute campagne, tweet, meetup, conférence, communiqué de presse, … doit être tracké. Vous devez connaitre votre ROI (retour sur investissement) pour chaque action. Si ce n’est pas calculé en argent au début, ce sera en fonction du temps investi.

Soyez « data-driven ».

Sachez tout sur vos utilisateurs

Nous en avons déjà parlé, il faut toujours tout mesurer et tracker. Mais au-delà de ce tracking, il faut connaitre vos utilisateurs potentiels sur le bout des doigts afin d’adapter votre produit, votre histoire, et vos campagnes marketing. Qui sont-ils, où sont-ils (s’ils sont majoritairement dans un autre pays, c’est le moment de déménager), quels sont leurs problèmes, quel vocabulaire utilisent-ils, que lisent-ils, que mangent-ils, quels outils utilisent-ils, à quels meetups vont-ils etc… Vous devez tout connaître d’eux.

Sortez

image

Ne restez pas derrière votre écran d’ordinateur. Si vous voulez réussir, il faut sortir, et parler aux gens IRL. Maintenant que vous avez vos histoires (cf. Partie 1), il faut les utiliser. Si vous avez un produit c’est encore mieux, vous allez pouvoir le montrer. Peu importe s’il y a des bugs ou que vous n’avez pas encore terminé la dernière fonctionnalité. Encore une fois : le produit n’est pas indispensable. Vous pouvez parler de votre idée ou présenter un Power Point sans produit ça marche très bien. Il n’y a donc aucune excuse valable pour ne pas sortir la tête du code et commencer votre Marketing.

Il y a énormément d’opportunités de parler de votre idée ou produit. A commencer par votre propre réseau, familial, amical ou professionnel. Cela fait déjà certainement des centaines de personnes à qui parler et avec qui tester vos histoires.

Les meetups sont également une bonne façon de promouvoir votre idée ou produit. Commencez par aller à des meetups et parler avec des gens. Essayez ensuite d’obtenir des « lightning talks », soyez dans les meetups des concurrents, et lorsque vous avez déjà une petite communauté d’utilisateurs créez vos propres meetups.

Essayez ensuite de parler dans des conférences, petites, ou grosses, peu importe. Les CFP (Call For Papers) sont des bons moyens pour vous entrainer à écrire des histoires intéressantes autour de votre produit ou startup.

Les meetups et les conférences créent du contenu potentiel, avant, pendant et après l’évènement (tweets, vidéos, articles, etc…). Ce sont donc de très bons investissements temps, avec souvent un bon ROI.

Vous pouvez également rencontrer vos premiers utilisateurs autour d’un café. Comprenez comment ils utilisent le produit au jour le jour, ce qu’ils trouvent bien et moins bien. Pitchez-leur la fonctionnalité sur laquelle vous travaillez en ce moment, etc…

ABC : Always Be Closing

image

Vous l’avez compris, en tant que fondateur, même technique, vous devez être le meilleur marketeur de la startup. Pitchez votre idée/produit tout le temps, à tout le monde (avec l’histoire adéquate, et le format adéquat).

Vous devez passer en mode « Pitbull » :

  • Quelqu’un vous dit qu’il va créer un compte ce soir ? N’attendez pas, donnez-lui votre smartphone ouvert sur la page d’inscription !
  • Quelqu’un est déjà utilisateur ? Demandez-lui des conseils, pitchez lui la prochaine fonctionalité, etc…

To be continued

C’est la fin de cette seconde partie. Votre défi cette semaine: aller à deux meetups et parler de votre projet/produit à au moins 20 personnes.

N’oubliez pas de nous suivre sur Twitter ou sur Facebook pour être alerté de la publication de la troisième partie de cet article « Marketing pour développeurs » qui sera publiée la semaine prochaine. Nous y parlerons de votre site web.

UPDATE: Lire la suite, Partie 3: Le site web

Share Button