Michael Ortali, ingénieur informaticien à Pinterest

Share Button

Michael est un ancien des Gobelins 2009. Il a appris à programmer à l’âge de 10 ans en créant son premier site internet. Nous l’avons rencontré dans les locaux de Pinterest à San Francisco, où il nous raconte son trajet, et son point de vue sur la culture tech.

Pour les deux du fond qui ne suivent pas trop : Pinterest est l’un des réseaux sociaux les plus larges et influents au monde, permettant à ses utilisateurs d’”épingler” des liens qui les intéressent, par thème.

Michael Ortali

Je m’appelle Michael Ortali, je travaille chez Pinterest à San Francisco, je suis ingénieur informaticien. Je travaille surtout sur la partie front-end, l’élaboration des sites et je m’assure que les choses fonctionnent bien.
J’ai eu quelques expériences professionelles en France, puis j’ai voulu explorer quelque chose de nouveau à la fin de mes études, je suis donc venu aux États-Unis. J’ai travaillé pour diverses entreprises, notamment pour Yahoo, YouTube et maintenant Pinterest.

Pourquoi San Francisco ?

Je n’ai pas spécialement décidé de venir à San Francisco, c’était plus une question d’opportunités. Il y a bien une chose que j’ai décidée, c’est qu’après mes études, je voulais découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture, et c’est pour ça que j’ai décidé de venir aux États-Unis. J’ai trouvé un stage en Floride, et là-bas quelques grandes entreprises comme Yahoo et YouTube m’ont démarché, j’ai donc passé des entretiens. J’étais vraiment attiré par ces boîtes et c’est à partir de là que j’ai progressivement migré vers San Francisco.

Carrière dans la tech

Beaucoup de gens pensent que la technologie est un milieu très fermé, et c’est parfois le cas. Il n’est pas facile d’être ingénieur et cela dépend de la façon dont vous êtes arrivés là. Mais en même temps, c’est une belle récompense de travailler pour une entreprise dont les membres sont créatifs et lorsque vous parlez aux gens, vous découvrez qu’ils viennent d’horizons très différents.

Je ne pense pas que la carrière doive être quelque chose de nécessairement difficile, j’y pense plus comme quelque chose d’épanouissant. Et donc, pour moi, c’est juste ça : avoir une opportunité et savoir la saisir, il n’y a rien de compliqué là-dedans.

image

À propos de Pinterest

L’environnement chez Pinterest est très créatif, il y a beaucoup de créativité autour de l’ingénierie et du design. Mais ce que j’aime le plus, c’est le fait que nous ne sommes pas juste le membre d’une équipe, et qu’il est donc vraiment simple d’aller voir un collègue et de lui dire “J’ai une nouvelle idée cool” pour que celle-ci voie le jour.

Il y a une chose à laquelle je ne m’attendais pas quand j’ai commencé à travailler chez Pinterest, c’est la capacité à agir très rapidement. Par exemple quand je suis arrivé, nous nous sommes lancés très rapidement sur le marché français, nous avons organisé un événement pour réunir tous les “Pinners” (nos utilisateurs).
Contribuer au projet, être capable de…, vous savez, vous avez une idée, vous pouvez la réaliser, “go !”, et puis vous aller parler aux équipes et il est possible, comme je l’ai déjà dit, d’agir très rapidement.

Durant une journée-type chez Pinterest, je travaille sur le front-end, le développement de nouvelles fonctionnalités, en m’assurant qu’elles soient optimisés pour notre traffic. Je travaille sur la partie mobile du site. Dans mes tâches quotidiennes, je dirais que mon “side-project” est l’internationalisation, je voudrais vraiment que Pinterest soit présent et accessible pour tous.

Des conseils ?

Si je devais donner un conseil, ce serait “n’aie pas peur de prendre des risques”, car dans la vie, beaucoup de défis se présentent à vous, et parfois vos peurs vous retiennent. Mais ces défis sont réellement positifs, ils vous font grandir, ils vous font voir le monde d’une manière différente.
Mais il peut arriver de vivre des échecs, et c’est ce qui s’est passé quand j’ai commencé chez Yahoo. Quand j’ai débuté chez Yahoo, je pensais que ce serait une expérience de deux ou trois ans, mais mon équipe a été rapidement délocalisée, et c’est comme ça que j’ai fini par me relancer dans la recherche d’un emploi.

Je pense qu’il faut que les personnes qui ne sont pas dans le milieu de la technologie, et qui aimeraient faire le même travail que moi, soient passionnées. Pas seulement faire votre projet en en faisant le minimum, mais vraiment être passionné: en apprendre davantage sur la technologie, se renseigner sur les actualités. Il faut vraiment être connecté. Il y a beaucoup de gens chez Pinterest qui n’ont pas terminé leurs études, mais ce qui fait une grande différence, c’est qu’ils sont à 100% dans la technologie, ils construisent des frameworks à la volée, et ils savent ce qu’ils font, parce qu’ils ont cette passion qui les anime.

Qui interviewer ?

Je pense que vous devriez interviewer William Brendel. Nous nous connaissons depuis YouTube, nous avons travaillé ensemble, je lui donnais des conseils sur le front-end, il m’en apprenait un peu plus sur le back-end. Il travaille maintenant chez A9, il fait beaucoup de manipulation d’images, c’est un ingénieur très talentueux.

“Be fearless”

Suite à l’interview, Michael a rédigé un billet pour compléter son conseil: be fearless (fr) (en)… et a depuis déménagé “temporairement” à Rio (Brésil), où il travaille sur le lancement du chapitre while42 Rio!

Pour contacter Michael : Twitter – Facebook – Pinterest – LinkedIn

Share Button